face to face

Les Saint-Joseph rouges

 Séance oenologique du vendredi 25 mai 2012

P1000322.JPG

Sur la rive droite du Rhône, entre Condrieu et Cornas et face à l’appelation de l’Hermitage,s’étire le long vignoble de 60 Km de St Joseph, fait de paysages de terrasses qui caractérisent le relief des Côte du Rhône septentrionales.    

P1000327.JPG

 

 L’appelation

    1200 hectares de vignes sur 3600 classées.

    Historique de l’appelation :

  •  Début de l’AOC:1955 limitée à 6 communes du sud de l’appelation.
  •  Extension en 1969 à des communes situées sur un ensemble de granit longeant la rive droite du Rhône, en zone mécanisable.
  • Au début des années 80, les viticulteurs prennent conscience que cette extension conduisait à une dérive de la typicité de l’appelation, c’est pourquoi ils entament une révision de l’aire délimitée.
  • Réduction de l’appelation en 1991, passant de 7500 à 3500 ha afin de recentrer le vignoble sur les sols plus qualitatifs cad les parcelles situées en coteaux ou en plateaux et proches du Rhône, à moins de 320 m d’altitude et exposées sud ou sud est. Sont exclues: les parcelles situées sur les vallées perpendiculaires au Rhône qui sont plus froides car ne bénéficiant pas de l’effet régulateur du Rhône et plutôt exposées nord et nord est.

Densité min : 4500 pieds/Ha pour les vignes mécanisables ; 8- 10000 pieds à l’hectare pour les vignes non mécanisables.

Rendement visé est de 40 hecto/Ha (Rendement butoir: 46 hecto/Ha)

 Climat

De manière générale : semi continental mais en raison de sa situation géographique: situé à un carrefour de transition entre le climat continental lyonnais et celui de la méditerranée, en raison de sa longueur, le vignoble ne subit pas de manière identique les incidences du climat.

Les influences micro-climatiques prennent ici toute leur importance, chacune d’entr’elles subissant, outre les influences générales, les effets de l’exposition, de la pente, de l’altitude. Sur un même coteau, il n’est pas rare d’observer des dénivellations qui peuvent varier de 150m.

 Etés chauds et secs et précipitations marquées à l’automne.

Les cépages

Cépage Syrah mais le décret permet l’adjonction de 10% de marsanne ou roussanne.

La Syrah est ici proche de sa limite nord de maturation, ce qui est un gage de qualité car les raisins finissent de mûrir au frais.

 

Géologie

Malgré la présence de rare sols d’origine quaternaire ou secondaire, c’est dans l’âge du substratum, essentiellement primaire, que l’on trouve l’unité de cette appelation.

 

St Jos.jpg 

Schéma extrait de « Les terroirs du vin » de Jacques Fanet

 

Saint-Joseph[1].jpg

  Coupe géologique perpendiculaire au Rhône au niveau de Sècheras au travers des rohes siliceuses    métamorphiques

L’appelation est située sur le rebord oriental du Massif Central, creusé par le Rhône et ses affluents.

Elle regroupe 3 types de roches et de sols :

  • La majorité des terroirs de l’appelation repose en sous sol sur des roches éruptives de la famille des granites. Ces roches massives sont sensibles à l’altération et et se dégradent pour donner naissance à des sables argileux appelés localement « gores ». Peu stables, ces matériaux doivent être retenus par des murets caractéristiques de ce payasage de terrasses.

     

Roche granitique dans la région de Mauves.P1000335.JPG

  • Des roches métamorphiques (issues du compactage par pression, avec échauffement, des couches de l’écorce terrestre), type gneiss et micaschistes de texture feuilletée au centre de l’appelation. (sols de couleur foncée avec présence argileuse proches de ceux des Côte Rôtie).

 

P1000324.JPG

         Roche "Gneiss" en affleurement à Vion.

  • Une zone calcaire autour de Chateaubourg, au sud de l’appelation. 

P1000337.JPG

                 Sol calcaire du vignoble de G Courbis à Chateaubourg.

Les sols de provenance d’alluvions quaternaires sont très peu représentés sur la rive droite du Rhône; juste quelques placages subsistent à Tournon, au pied du coteau original de St Joseph qui a donné son nom à l’appelation.

Les vins

En règle générale, les vins rouges de St Joseph présentent un caractère aromatique très marqué de fruits noirs (cassis), d’épices (poivre), réglisse et de sous bois, avec en bouche une belle élégance, un certain velouté et de la finesse.

Mais on observera des caractères différents selon leur origine. Ceux du secteur nord, dans la vallée de Chavannay peuvent se rapprocher du type Côte Rôtie; ceux du sud du type Cornas (?).

 

Vins à déguster (*)

 Les vins ont été choisis par Frédéric Hérédia à la Cave « Syrah et Compagnie » à Tain-L’Hermitage 

 

P1000694.JPG


Caroline 2008 de Louis Chéze  Sols granitiques de muscovite à Limony dans le nord de l’appelation-Elevage 12 mois en barriques dont 20% neuves-Rendements 30-35 hecto/ha-17.5€

Au nez:cassis,mûre,griotte. L'attaque en bouche est faite de fraîcheur avec les mêmes arômes qu'au nez avec en finale de fins tanins suaves.Sourire 

Clos de Cuminaille 2008 de Pierre Gaillard  Sols de granits très altérés – Rendement 35 hecto/ha –Macération post fermentaire à 30°C-Elevage 18 mois en barriques dont 40% neuves   19€  

Au nez, même trame aromatique que le précédent mais avec plus de concentration et de complexité à l'aération. En bouche, un bel équilibre et de la fraîcheur; il demande encore un peu de cave pour se fondre davantage. Sourire 

St Joseph 2009 de Pierre Gonon  19€ Coteaux granitiques et de gneiss à Mauves

Au nez, les fruits noirs et une pointe minérale. La bouche est concentrée, la structure faite d'une trame tannique qui demande à s'arrondir.Un ensemble harmonieux, suave encore sur sa réserve.  Sourire  

St Joseph 2009 de Sylvain Gauthier   Domaine des Pierres Sèches (1ha) 18.5€

Le nez est expressif et complexe (jus de viande grillée,réglisse,café, épices..) sur un fond de fruits rouges. L'attaque en bouche est généreuse, concentrée mais harmonieuse sur une trame tannique qui laisse présager à ce vin un superbe avenir. Rigolant

 Les Royes 2007 du Domaine Courbis   Sols argilo calcaires à Chateaubourg – Extraction maximale de couleur en cuve inox – Macération 3 semaines – Elevage 20% en barriques neuves- 23€

Le nez révèle un bouquet complexe (fruits rouges compotés, café, épices avec une touche animale). La bouche est déjà assez sphérique, une matière concentrée sur une structure de tanins déjà bien arrondis. Sourire

Les Serines 2007 de Yves Cuilleron  Sols granitiques peu profonds – FML en barriques Elevage 18 mois en barriques  31€

Nez expressif et complexe (fruits noirs confiturés, notes empyreumatiques: café,chocolat,réglisse). L'attaque en bouche révèle une matière assez concentrée, encore bien fruitée et pleine de fraîcheur. Les tanins sont présents mais fins. La longueur en bouche est appréciable. Rigolant  

Le Berceau 2009 de Bernard Grippa 40€  Sols granitiques - Vendange non éraflée pour moitié

Le nez révèle d'emblée la grande concentration de ce vin: un nez racé avec un bouquet énorme et complexe. La bouche est généreuse, charnelle, généreuse avec une grande palette d'arômes: du fruité, au floral avec des séquences épicées et empyreumatiques. C'est bon!

 RigolantRigolant

 Vignes de l’Hospice 2007  de Guigal   Issue de la Colline St Joseph - Rendement 35hecto/ha – Elevage chêne neuf 30 mois -50€

Le nez révèle un régistre élégant et complexe: arômes de grillé, torréfié, vanillé. La bouche est d'emblée onctueuse, ronde, et on y retrouve la même compléxité aromatique que l'olfactif avec l'influence non négligeable de l'élevage bien intégré en barriques neuves. RigolantRigolant 

Conclusions de cette dégustation:

  • Une grande dégustation, de qualité homogène et sans déception!
  • Un petit coup de coeur rapport qualité prix au vin du jeune vigneron ardèchois Sylvain Gauthier!
  • On a épinglé l'unité et la spécificité organoleptique des 6ers vins avec en commun une trame aromatique spécifique et parfois une touche minérale à l'olfactif. En bref, une certaine identité qui pourrait être confondue avec une certaine unité du terroir en plus du caractère monocépage des vins de St Joseph ? 
  • Les deux derniers vins se distinguent et offrent en plus 2 styles complètement différents...l'un caractérisé par la générosité de la matière fruitée et le dernier marqué par un élevage de classe . 

(*) La notation exprimée en "smiliesCool" est une évaluation hédonique du groupe de dégustation du club "La Moinette". On ne peut considérer qu'elle puisse être le reflet de la qualité globale d'un domaine, ni même de la qualité de la production du millésime goûté, étant donné la faible valeur statistique que représente une bouteille de 75 cl. 

Pour avoir une idée plus précise de la qualité d'un domaine ou de la qualité d'un millésime, référez vous à la littérature des experts traditionnels comme Bettane-Dessauve, Parker, Hachette, La Revue du Vin de France...etc


Merci à Frédéric Héredia pour le choix judicieux de cet échantillonnage!

Prochaine dégustation: Initiation aux vins grecs

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.