face to face

Domaine de la Chevalerie, Bar à vins de la promenade à Bourgueil et bourgueillothérapie

La bourgueillo-thérapie, ça ne se définit pas ...ça se vit! D'abord, il faut préciser que c'est un concept basé sur les bienfaits de l'immersion dans les vignes du domaine de la Chevalerie et d'ailleurs breveté par les Caslot...voir leur site...  http://www.domainedelachevalerie.fr

Mais au delà de ce concept, chacun peut concevoir sa propre bourgueillothérapie..... 

P1010116.JPGP1010115.JPG

 

C'est simple, ça commence par une visite dans cette caverne magique du domaine de la Chevalerie et par la rencontre avec Pierre Caslot, assurément un grand personnage de Bourgueil. Le cabernet franc coule dans ses veines et est probablement gravé dans son ADN, ça se sent; il faut dire qu'il a au-dessus de lui un arbre généalogique de 400 ans de viticulteurs...la théorie de l'évolution a sans doute fait son oeuvre. L'homme vous transmet avec une bonhomie et une truculence hors du commun son amour de la vigne et du bourgueil. Il pratique la dégustation parcellaire de ses vins en les associant à des mets en fonction des caractères de ceux-ci, et en ponctuant sa conversation d'un rire sincère et contagieux. Je me suis tellement amusé  en parcourant les différents millésimes que j'en ai oublié de prendre des notes précises. Simplement, les 2010 révèlent un fruité immédiat sur des tanins mûrs non austères; les 2009 affichent leur rondeur et leur chair. Les 2007 et plus encore les 2006 sont un peu plus minces et révèlent un bouquet tertiaire orienté sur des notes un peu plus végétales, style feuille de laurier. Quant au 2005, il est vraiment abouti, d'une belle concentration, des tanins enrobés et malgré tout une belle jeunesse dans son ensembleRigolantRigolant.

 

P1010122.JPG

 

Domaine des Galichets 2010

Au nez, jus de cassis et bourgeon de cassis froissé entre les doigts. L'attaque en bouche est gourmande et en même temps friande; arômes de gelée de cassis, de confiture de mûre sur une structure soyeuse faite de tout fins tanins. Miam!  RigolantRigolant


Après cette bonne tranche de vie au domaine de la Chevalerie, vous vous laissez glisser jusqu'au village de Bourgueil "Au bar à vins de la promenade" et là commence la deuxième partie de votre cure de bourgueillothérapie. "L'art de boire au bar de Loire", telle est la devise de cette maison en tuffeaux....Accueil charmant par Sylvie et Ludovic, un couple qui vit au rythme du terroir et de ses meilleurs produits. Ici aussi, on n'est pas avare du meilleur service, de sourires et de convivialité...! ça démarre bien en m'invitant à me rendre dans le cellier des sélections du patron pour choisir ma bouteille et j'en sors avec une quille du domaine de Rochouard 2009 bien typé cabernet franc, plein de fruits et charpenté de tanins vivants mais non austères.

 

P1010125.JPG

 

   

Pour accompagner ce vin, nous choisirons un casse-croûte dit du "laboureur": ardoise de charcuteries maison, ardoise de fromages affinés régionaux et tarte chaude aux pommes flambées au calva...Carpe Diem! Et pour le retour, Ludovic nous offre le fameux poster 2011 à la gloire de bourgueillothérapie.... 

   http://cafedelapromenade.com/

P1010143.JPG

Le Rendez-vous est pris, j'emmène le club oeno "La Moinette" en novembre 2013 en cure de bourgueillothérapie...... 

Les commentaires sont fermés.