face to face

Eloge de 3 "Grands Crus Classés"de St-Emilion sur 2009 et 2010....

On l'habitude de dire que la perfection n'est pas de ce monde et pourtant en goûtant les vins des millésimes 2009 et 2010 de 3 châteaux "Grand crus classés" de St Emilion, j'ai eu l'impression que le " monde parfait fait vin" à St-Emilion pouvait exister...!! 

Plateau calcaire.jpg

D'accord, on est sur les meilleurs terroirs de St-Emilion: le plateau calcaire et la côte. Alors rappelons les bienfaits naturels de ce terroir d'exception:

 Les sols sont argilo calcaires de faible profondeur (- de 1 m), sur une roche calcaire (origine marine fossilifère, plus ou moins dur et présentant une certaine hétérogénité)discontinue par endroit et non colonisée par les racines.

« Le régime hydrique est très régulier, le plateau calcaire permet de produire des raisins dont les caractéristiques varient peu d’une année à l’autre » (Pr Glories de la faculté d’œnologie de Bordeaux). L’eau présente dans le calcaire à astéries participe activement à l’alimentation de la vigne par le biais de remontées capillaires.

Ensuite en discutant avec les 3 maîtres d'oeuvre de ces 3 châteaux, on retrouve un certain langage commun, une même vision, le même bon sens, la même philosophie et une certaine façon de faire technique fort proche.         

Il s'agit des châteaux Guadet(*), Laroque et Fonplégade goûtés à Mégavino.

Quels sont les traits de caractère communs à ces 3 compères:

  • Sur les 2009: La matière, la chair concentrée sur le fruits noirs mûrs, la puissance maîtrisée, des arômes nets, la structure faite d'une trame tannique de tanins mûrs, enrobés et fruités.

        Bref, une harmonie dans la puissance, un milieu de bouche riche sur un fruit pulpeux, une        précision aromatique parfaite et en finale, une perception tannique mûre et décallée.

        Dans la nuance, on peut trouver Guadet un rien plus juteux avec une certaine sucrosité,        plus flatteur; Laroque un rien plus toasté et plus vanillé; Fonplégade un rien plus puissant. 

  • Sur les 2010, les 3 cités reflètent les caractéristiques du millésime tout en gardant leur style respectif mais avec plus de charpente, plus de rigidité, plus de tension mais tout autant de netteté et de précision aromatique, des vins pour la garde.
        Vraiment, de la belle oeuvre..... 

P1010548.JPG

P1010550.JPG

P1010545.JPG

En guise de conclusion, on peut juste se poser les questions suivantes:
  • Est-il possible de faire mieux..??...On atteint déjà l'Excellence... ... donc pas sûr que l'on puisse faire beaucoup mieux!
  • Ne faisons pas la fine bouche...mais un même grand terroir + une même technique + un même souci de perfection au niveau de la vigne + un même cépage dominant + des hommes de valeur.... tous ces facteurs concordants ne conduisent ils pas à une certaine uniformité parmi l'élite ? 

(*) Ch Guadet 2010 est en vente sur commande chez Colruyt Grands Vins au prix de 28.5€.

Les commentaires sont fermés.