face to face

Château Guadet Saint-Emilion Grand Cru Classé …la classe dans le style, la constance et la durée….

 

P1050190 (Copier).JPG

Château Guadet, propriété familiale de la famille Lignac, un domaine chargé d’histoire dont les vignes reposent sur le plateau de calcaires à astéries au centre du célèbre village  médiéval.

Leur ancêtre Elie Guadet, avocat et actif girondin durant la révolution française n’a pas résisté à cette tumultueuse et anarchique période de l’histoire française ; il fut guillotiné en 1794 à Bordeaux.

                                 Voici les résultats du cercle oenologique de "La Moinette" à Tourpes en Belgique....

2014

Le nez est racé, encore sur les fruits rouges avec d’élégantes notes vanillées de l’élevage en chêne. La bouche est du même style aromatique, les tanins sont fins et soyeux. L’ensemble est bien équilibré et d’une belle fraîcheur.

2013

Le nez est aromatiquement un peu plus complexe que le 2014 : série boisée, épicée et un rien empyreumatique. La bouche est dans le même style que le 2014 construite dans un souci d’élégance et de finesse.

2012

La robe est davantage colorée. Le nez est sur les pruneaux secs, les fruits rouges compotés, le cacao. La bouche est plus concentrée que les millésimes différents, les arômes semblables à l’olfactif. Les tanins ont davantage plus de mâche et offrent un ensemble plus profond que les 2013 et 14.

2011

Globalement on est proche du 2012 quant à l’olfactif: pruneau,cacao,grillé. La bouche est très mûre, elle a de la mâche mais les tanins ne sont en rien austères.

2010

Le nez expressif : pruneau sec, cacao, vanille, cacao, jus de viande rôtie. La bouche est riche, concentrée, équilibrée presque charnue mais très juvénile. Les tanins sont mûrs et savoureux. Côté arômes, on retrouve tout ce que le merlot peut offrir de mieux dans un millésime parfait. Un vin complet, un superbe travail, une maîtrise parfaite du terroir, du raisin et de la vinification !

P1050189 (Copier).JPG

2009

Le nez exprime un début des arômes tertiaires, on quitte peu à peu le fruit du merlot pour les arômes de la série végétale : feuilles d’automne, de laurier, d’humus mais sur un mode mineur et élégant car il reste un fond de chair appréciable. La structure est solide mais équilibrée.  Les tanins sont présents mais charnus; juste au niveau de la fraîcheur, on est un peu plus mou que le 2010. 

2005

La robe se tuile à peine, la couleur est encore bien vive. Le nez est riche, un mélange de chair de merlot en début d’évolution  avec des arômes variés de toutes les séries aromatiques. La structure est semblable au 2009 : belle concentration et bel équilibre, un ensemble encore bien gourmand. Il est encore aussi juvénile que le 2009 !

2003

Les arômes tertiaires d’évolution sont là, ils ont abandonné les arômes du fruit générique. La bouche offre un beau bouquet aromatique sur une concentration et une richesse que l’on retrouve invariablement dans tous les vins du château. Ce vin est à boire bien sûr mais l’ensemble des arômes d’évolution est encore bien élégant.

1998

La robe est peu tuilée malgré un nez qui est sur complètement sur de beaux arômes tertiaires.  La bouche est riche, pas dépouillée du tout, la matière y est toujours, certes ronde mais encore bien équilibrée. Un régal pour ceux qui aiment les vins évolués avec leur cortège d’ arômes des séries végétales et animales.   

Conclusion :

Une superbe dégustation digne d’un grand domaine !

  • Le magique 2010 fait l’unanimité.
  • Il y a une trame commune à tous les vins de 2012 à 1998 : la chair du merlot à son meilleur niveau, la concentration dans l’équilibre, la complexité et l’élégance au vieillissement !
  • On a l’impression à la lecture organoleptique des 2013 et 2014 que quelque chose a changé dans la vinification…. y a-t-il une volonté de quitter le style Guadet classique basé sur la richesse et et la plénitude du merlot vers un modèle plus tendre, plus vite à boire, certes élégant et flatteur mais manquant singulièrement de profondeur…. ?    

    

Commentaires

  • Est il possible d'acheter ce vin en primeur ?

  • vous pouvez vous renseigner auprès de Mr Lignac Guy (ou Vincent son fils) à l'adresse mail: chateauguadet@orange.fr.
    Si vous êtes belge, vous pouvez encore acheter le 2011 à 29€ sur le site de vente de vins en ligne de "Colruyt Wines"alors qu'il est à 65€ à la propriété...ce n'est pas une blague! Je peux vous en donner la preuve!
    JN Gosselin
    jngosselin@voo.be 0032 498850710

Les commentaires sont fermés.