face to face

Goûté par ci , par là... - Page 3

  • Château Chanteclerc, un autre petit cru de Pauillac...

    Un ami de la région bordelaise (Pascal) m'a offert une bouteille de Château Chanteclerc 2004 lors de notre inoubliable rencontre d'avril.

    Je ne connaissais pas ce micro domaine dont voici quelques informations recueillies ci et là: superficie de 0.4 Ha, des vignes quadragénaires sur graves profondes regardant la Gironde, situé sur le hameau de Le Pouyalet et qui serait une parcelle conservée par la famille Mirande lors de la vente en 2004 de Ch La Fleur Millon à Philipinne de Rothschild.

    L'encépagement est traditionnel: majorité cabernet sauvignon, merlot et malbec.


    Voici l'analyse du millésime 2004:

     

    P1000883.JPG

    Le nez racé révèle un fin bouquet de notes boisées, résineuses, empyreumatiques sur un fond de fruits noirs.

    L’attaque en  bouche dévoile d’emblée une matière riche, assez charnue et déjà assez ronde. Côté aromatique, on est sur les fruits noirs avec des notes de réglisse, de cuir, avec un fond de  séquences végétales. Les tanins sont perceptibles, non austères, ils tapissent en finale le palais d’un fin voile suave. Laissons le temps aux tanins de s'apprivoiser et buvons le idéalement à partir de 2016. Rigolant

  • Fraîcheur et Déclin...

    Le vin doit être perçu avec un certain recul, de façon globale et décloisonnée, vision dénuée d'à prioris et de clichés inutiles.

    Seule la dégustation des vins à l'aveugle dénude le divin nectar de sa robe de soirée, de ses apparats, de ses maquillages pour laisser parler sa sensualité naturelle!

    Alors, si on avait goûté les 3 vins qui suivent à l'aveugle, il est clair que le verdict eut été saisissant mais peut être même dérangeant.

    Analyse objective de trois vins reçus de trois bons amis.....


    Fraîcheur....

    1. Il s'agit d'un colombard-Ugni blanc en IGP "Côte de Gascogne" du domaine UBY.

     

    P1000876.JPG


    La contre étiquette nous décrit le vin: "Un joli nez, complexe et intense de fruits exotiques, de fleurs blanches et de nuances mentholées. On retrouve ces dernières dès l'attaque, vive et franche, qui ouvre sur un palais rondelet enrobé de fruits mûrs." (Alcool 11.5°)

    Tout est dit, il n'y a rien d'autre à ajouter...c'est parfait!Rigolant

    2. Il s'agit d'un viognier en appelation IGP "Côteaux d'Ardèche" du domaine Chazalis.

    Photo n2 (viognier élevé en fut de chêne).JPG

    L’attaque en bouche est pleine de fraîcheur, aussitôt bien balancée par la rondeur typique du cépage avec son cortège d’arômes de pêche, abricot, poire…et sur la fin, les mêmes arômes, et la même fraîcheur qui traînent très longtemps en bouche….A 6€, c'est vraiment superbe.....On ne peut mieux faire! Félicitations au domaine Chazalis ! RigolantRigolant

     

    Déclin....

    Il s'agit de "Clos des Mouches 1996 ", Beaune 1er Cru de la maison Drouhin. Un vin conservé dans des conditions idéales à 12°C!

    P1000786.JPG

    Quand on sert un vin de ce niveau sur un poisson en sauce dans une soirée entr'amis, il s'en suit un moment de silence et de suspense...

    Après les premiers tournoiements du précieux nectar dans le verre, les regards intrigués se croisent et s'interrogent....le nez révèle d'emblée des arômes d'oxydation: pomme blette, madère, xéres...la bouche ne fait que confirmer la triste constatation olfactive. Bref, le vin est en agonie....paix à son âme...est ce un cas isolé, s'interrogent les convives...je n'ai pas la réponse ?! (*)

    Sa valeur....aux enchères, +- 70€. Déçu

    La Maison Drouhin est néanmoins une très grande maison en Bourgogne!!


    En guise de conclusion, je citerai simplement 2 proverbes latins médiévaux:

    " Il ne faut pas juger de la liqueur d'après le vase "

    " L'habit ne fait pas le moine " 


    (*) La RVF a publié il y a quelques années un article sur l'oxydation prématurée des vins blancs de Bourgogne. Les explications sont diverses et incertaines. On attribuerait le phénomène à plusieurs causes qui se superposent:

    * Le remplacement des pressoirs mécaniques par les pressoirs pneumatiques, qui donneraint des jus moins chargés en bourbes qui sont de puissants remparts contre l'oxydation.

    * L'excès de bâtonnage qui accèlerait l'évolution des vins.

    * La baisse du recours au SO2, mais aussi les erreurs dans le dosage de celui-ci.

    * Les problèmes de bouchon.

     

  • Château Béhèré, un petit domaine de Pauillac très très convoité……

    Pauillac, la terre promise du cabernet-sauvignon

    La topographie de Pauillac est marquée par la succession de nombreuses croupes de graves morcelées par des cours d'eau perpendiculaires à l'estuaire. Un réseau hydrographique important pour la qualité des sols puisqu'il constitue un système efficace de drainage.

    Le cabernet-sauvignon trouve à Pauillac une terre bénie dont le climat et les grands sols de graves induisent une maturation du raisin parfaitement aboutie. Il est plus présent dans cette commune car ces sols de graves (graves garonnaises anciennes du quaternaire dites Günz) y occupent une surface importante. Sur ce type de sols, il exprime toute sa noblesse, sachant qu'il s'y trouve à la limite nord de sa zone de maturation. Le merlot est planté davantage sur les parcelles plus argileuses, riches et fraîches. (La revue du vin de France, mars 2011)   

    L'histoire du château Béhèré

    L'aventure des Camou débuta en 1984 par l'acquisition de 30 ares qu'ils prirent en fermage et qu'ils enrichirent d'autres fermages jusqu'en 1988, date à laquelle ils reçoivent 75 ares en métayage des parents. Ils achèteront enfin leur première parcelle en 1989! Durant toute cette période, ils porteront l'intégralité de leur production à la cave coopérative de Pauillac et Mr Camou fait ses premières armes en viticulture en travaillant chez Lynch-Bages. Le premier grand changement survient en 1991 quand ils décident de vendre une partie de leur récolte à une importante maison de négoce. Et enfin en 1993, ils prennent leur sort en main et vinifient leur vin pour leur propre compte tout en continuant d'acheter de nouvelles parcelles. En 1994, ils investissent dans leur chais, notamment en achetant les meilleures barriques et banissent définitivement ce qui pourrait nuire à la qualité.

    1995 sera leur premier beau beau vin et 1996, millésime exceptionnel à Pauillac les met définitivement sur la voie du succès! Une dégustation à l'aveugle confondera d'ailleurs leur vin avec un premier cru classé! Ensuite, Ils acquièrent encore une parcelle au nez et à la barbe de la baronnie...!

    Alors, pour y aller, c'est facile...Château Béhèré se situe à Le Pouyalet, hameau de Pauillac qui se trouve au delà du célèbre village sur la route de St Estèphe. A l’entrée du bourg, au premier croisement, vous prenez un petit chemin à gauche qui vous mène dans les vignes de Mouton-Rothschild et vous tombez sur la demeure des Camou.

    On ne peut imaginer voisinage plus proche et prestigieux, pour ce petit domaine! Cru Artisan, le château Béhèré est au cœur des plus grands crus de l’appellation Pauillac.

    Les 4.75 Ha sont morcelés entre Mouton-Rothschild, Lafite-Rothschild, Pontet Canet, Latour, les deux Pichon Longueville…etc, soit majoritairement sur les meilleures croupes graveleuses du monde viticole .

    Au château Béhèré, la vinification est faite sans artifices, dans le respect des méthodes traditionnelles: en cuve inox thermorégulée par cépage, le vin ensuite est élevé en fût de chêne, douze à seize mois en barriques dont 30% neuves.

    L'encépagement est: 68% Cabernet-sauvignon, 30% Merlot et 2% Petit-Verdot

    Alors, aujourd’hui, que l’heure de la retraite sonne pour le couple Camou, les voilà très courtisés par les agents immobiliers qui viennent régulièrement les relancer pour la vente de leur domaine. Un jour viendra où leurs vignes feront probablement partie d’un prestigieux domaine et le nectar issu vendu à des prix qui dépassent la raison !

    On peut dire à l'heure d'aujourd'hui, au printemps 2012, que l'intérêt pour le château Béhèré se mondialise...! Avis aux amateurs !

    En attendant, les vins de Béhèré sont une authentique bonne affaire. Son terroir et ses vins sont une sorte de quintescence de l’appelation Pauillac. On y retrouve les caractéristiques de la célèbre appelation : puissance, sève, charpente tannique, élégance avec un bouquet délicat…. ! Un amateur de Pauillac ne peut laisser passer l’occasion !

    Analyse du millésime 2009

     

    P1000843.JPG


    Le nez révèle un fin bouquet de résine de pin, poivre, et de notes empyreumatiques. La bouche révèle d’emblée sa puissance, sa structure bâtie d’une trame tannique charpentée de tanins fermes, serrés mais fruités, non austères. Côté aromatique, on est sur le même régistre aromatique que le nez sur un fond encore dominant de fruits noirs bien mûrs. Un vin net, droit, précis qui exprime bien son terroir.

    A boire idéalement à partir de 2020. Si on le boit avant, le carafer au moins une heure à l’avance.


     

    Graves garonnaises.jpg


  • Domaine de la Ramade - AOC Languedoc La Clape...un domaine qui a de l'ambition!

    L'appelation "La Clape", de 15 Km sur 7, domine la Méditéranée à près de 200 m d'altitude, au sud de Gruissan, entre Narbonne et la mer.

    D'un point de vue géologique, elle se distingue par une grande diversité et bénéficie donc de plusieurs types de terroirs dans un climat qui y est très sec. Raviné, le plateau calcaire présente par endroits:

    • des calcaires massifs du crétacé inférieur
    • des marnes et calcaires marneux du crétacé inférieur
    • des grès du crétacé inférieur
    • des argiles, limons, grès et bancs de conglomérats de l'oligocène

    Le Domaine de la Ramade...place la barre très haut!

    Dans son numéro de mars 2011, la Revue du Vin de France regrette que le vignoble de la Clape ne "réunisse pas assez de producteurs capables de faire rayonner ses vins aux accents salins". Il cite les domaines de Pech Redon, de Mire L'Etang et de L'Hospitalet (de Bertrand, initialement géré par Mr Ribourel). Désormais, indéniablement, le Domaine de la Ramade fera partie des porte-drapeau de l'appelation.  

    Vignoble de 15 hactares niché à 3 Km de la mer, le domaine de la Ramade est en conversion "AB" (agriculture biologique) depuis 3 ans, les vendanges de 2012 seront les premières à bénéficier de l'appellation Agriculture Biologique.

    Les vendanges sont effectuées manuellement avec tri, les rendements sont faibles, vendange au vert effectuée pendant l'été, élevage en barriques. Les cépages sont:grenache, syrah et mourvèdre.

    Ce vignoble doté d'un chai untra moderne est la propriété de Mr et Mme Ribourel. Son oenologue est Mr Christian Lacassy, bien connu dans le Languedoc.

    Analyse des vins de la Ramade....

     

    P1000761.JPG


    Meritum 2009

    Le nez expressif affiche une belle complexité, d'abord du fruit noir bien mûr, ensuite des notes de cacao, cèdre, de jus de viande grillée avec quelques séquences épicées. L'attaque en bouche révèle d'emblée un vin charpenté mais harmonieux, sur une assise fruitée dense, pleine de maturité. On retrouve les mêmes arômes qu'au nez, avec encore une dominante fruitée (cerise noire). La matière généreuse repose sur une trame tannique qui a encore dela mâche, des tanins non austères qui demandent 3 ans pour s'arrondir...mais c'est déjà très bon aujourd'hui!

    RigolantRigolant 

    Grande Ramade 2010

    Le nez racé dévoile de chauds arômes empyreumatiques et d'épices sur un fond de pruneau sec et de griotte. L'attaque en bouche révèle d'emblée la grande concentration de ce vin. Côté aromatique, on est sur un jus concentré de griotte pleine de chair avec un bouquet varié de notes de grillé, d'épices et de jus de viande grillée. La structure est bâtie d'une trame tannique charpentée, charnue mais faite de tanins savoureux. A carafer une heure à l'avance si on veut le boire jeune! Un vin du niveau " Grand Cru Classé"...!! RigolantRigolantRigolant

    Iacobus 2010

    Le nez révèle un vaste bouquet délicat et subtil de notes finement grillées, de bois neuf, de vanille, de jus de rôti sur un fond fruité dense de coulis de griotte et de mûre. La bouche s'affiche d'emblée par la grande harmonie entre une concentration généreuse sur le fruit bien mûr et la délicatesse du bouquet aromatique encore dominé par un fruité gourmand. La structure est faite d'une trame tannique de tanins fourrés et fruités qui invite à garder le vin encore quelques années. Tout y est dans ce vin: le juteux, la gourmandise, la complexité, une texture généreuse et onctueuse... un toucher de palais incomparable...Excellentissime...un vin rare! RigolantRigolantRigolant

    Les Murailles 2010 Blanc

    Le nez élégant révèle des arômes de fleurs blanches et de fruits type poire, pêche. L'attaque en bouche est assez shérique, dans le même régistre que le nez. Un ensemble d'une belle matière bien extraite, à boire sur poissons en sauce. La finale est fraîche, anisée et persistante. A l'aération, apparaîssent les arômes grillés d'élevage en barrique. A carafer une 1/2 heure. Sourire

     

    vindinities1a.jpg



    Devenir actionnaire d'une vigne

    Aujourd’hui Jacques Ribourel propose à ceux que le vin passionne de devenir actionnaire à ses côtés. Pour cela, il a créé les “Vin d’initiés”, une société propriétaire de 10 des 16 hectares de La Ramade et constituée de parts à 500€ l’unité cessible, transmissible et donnant droit à un avantage fiscal. Une façon originale de découvrir la vie d’un vignoble, de suivre l’élaboration du vin, des vendanges à la vinification. "En achetant ou en offrant une action, les nouveaux vignerons qui pourraient être 2 000, s’offrent plus que du vin, explique Jacques Ribourel. Ils ont la possibilité de contribuer à la croissance d’un domaine tout y apportant une touche personnelle. Des bouteilles leur sont réservées à un prix préférentiel et exclusif. Et ils sont les invités privilégiés de ce qui est un peu leur domaine, participant à des animations à thèmes proposées tout au long de l’année" .

    24 bouteilles par an...

    Concrètement chaque actionnaire a droit à 24 bouteilles par an à 6 €, au lieu de 18 € habituellement. Elles portent son nom. "Il peut les consommer, les offrir ou les revendre !" s’enthousiasme Jacques Ribourel. Pour lui, cet actionnariat agricole est une façon d’attirer une clientèle et de la fidéliser, en s’épargnant d’épuisants marathons autour du monde pour courir les salons commerciaux : "Je l’ai fait pendant dix ans à l’époque de l’Hospitalet. Je passais plus de temps à vendre le vin qu’à le faire. Or, ce que j’aime, c’est bien l’élaboration du vin. C’est, de loin, la partie la plus passionnante". Jacques Ribourel pense que cette formule, encore peu répandue, peut se développer. Notamment pour les jeunes vignerons qui s’installent et n’ont pas forcément le capital nécessaire pour développer leur propriété.  

     

    photo_la_ramade_1.png


    Pour plus de rensieignement, consulter:

     http://www.vindinities.com    www.domainedelaramade.com/







     


  • Chianti Classico Riserva

    CHIANTI CLASSICO RISERVA

    L’appellation s’étend entre Florence et Sienne. Le cœur historique du Chianti correspond aujourd’hui à l’appellation DOCG « Chianti Classico » depuis 1996, sur 7000 ha et les 24 000 hectares autour, le Chianti. L’amalgame entre les deux appellations, a porté préjudice au Chianti Classico, qui n’a rien à voir avec l’appelation Chianti cad les chianti légers qui inondent le marché mais qui sont également classés DOGC. Les 2 appelations reposent sur des sols bien différents.

    L’aire du Chiantico Classico se situe autour des monts Chianti. Culminant à 838 m au mont Calvo, la région est verdoyante, les vignobles alternent avec les champs de céréales et les bois. Les terroirs du Chianti classico sont formés d’une argile schisteuse tertiaire (galestro) qui convient bien au sangiovese (min 80% ) qui peut être associé au caniolo, au colorino ainsi qu’au merlot et aux cabernets.

    Le goulot de la bouteille porte habituellement l'image d'un coq noir (gallo nero en italien).

    P1000652.JPG

    Le Chianti Classico qui répond à un cahier des charges encore plus exigeant, essentiellement en relation avec le vieillissement, peut être appelé chianti classico riserva.  Le rendement par hectare ne peut excéder 75 quintaux, l'équivalent de 52.5 hectolitres de vin. La production d'un pied de vigne est limitée à 3 kg. Pour le Riserva, un vieillissement minimum de 24 mois, comprenant au moins trois mois en bouteille est requis; il est conditionné en bouteille bordelaise.

    P1000642.JPG

     

    Felsina Castel nuevo Berardenga Riserva Rancia 2008  - 100% Sangiovese  (****)

    P1000648.JPG

    Le nez de ce vin à la robe profonde, révèle un fin bouquet de notes chaudes, d’épices douces, balsamiques, et de jus de viande grillée. La 1ère impression en bouche est l’harmonie de tous les constituants, une texture presque veloutée avec du côté aromatique, un joli mix, d’épices et de saveurs viandeuses et à la fin des notes de fleurs sèchées. Restent au palais en finale, des tanins au grain très fin et suaves qui garantissent un potentiel d’amélioration. Une belle longueur en bouche…Aujourd’hui, à carafer et à boire idéalement à partir de 2015.Rigolant  

     

    Vecchie Terre di Montefili Riserva 2007  Di Acuti Maria 

    100% Sangiovese  (***)

    P1000649.JPG

    Le nez racé et expressif, d'abord floral et fruité, développe à l'aération un bouquet délicat résineux, balsamique, épicé. L'attaque en bouche est vive, sur des notes juteuses, fraîches et persistantes de cerise griotte et avec le temps des séquences boisées. La matière est élégante, harmonieuse et soutenue par une trame de tanins soyeux. Un vin net et précis, d'une belle longueur. A boire idéalement à partir de 2014 mais très agréable sur son fruit. Sourire

    Castello Vicchiomaggio Riserva 2008 Vigna La prima – John Matta  (**) P1000644.JPG

    Le nez de ce vin profond révèle de discrets arômes de pain toasté. La bouche affiche d'emblée un chaud bouquet de notes caramélisées, de pruneau sec sur un fond de chair de cerise noire et de mûre. La matière est généreuse, gourmande, ronde. La trame tannique est faite de tannins ronds, fourrés, mûrs. C'est bon! Peut déjà se boire sur sa générosité, sa rondeur, son côté gourmand et abouti. Rigolant Rigolant

    Castello Della Paneretta – Riserva Torre a Destrea 2006 Sangiovese 100% (*) 

    Le nez de ce vin à la robe translucide et brillante révèle un bouquet fin de notes florales, et des séquences délicates épicées, balsamiques, végétales. La bouche s'affiche d'emblée croquante, d'une belle jeunesse avec un côté aromatique essentiellement encore fruité du type cerise du nord, groseille. A l'aération, apparaissent des notes plus végétales type "herboristerie". La structure est faite d'une trame de tanins soyeux. Un ensemble plutôt sur l'élégance et la fraîcheur plutôt que sur la puissance. A carafer. A boire idéalement à partir de 2015.Clin d'œil

    P1000647.JPG

     

    Badia a Coltibuono Riserva  2007 (Uve Biologiche)  Sangiovese + Canaiolo  (*)  

    P1000645.JPG

    Le nez assez discret révèle à l'aération de discrètes notes épicées, balsamiques sur un fond de cerise du nord. L'attaque en bouche est viven fraîche sur des arômes de cerise, de groseille avec des séquences épicées et végétales. La structure est faite d'une trame tannique de fins tanins, bien présents mais non austères, ni végétaux qui laissent au vin une marge d'amélioration au vieillissement. Globalement, un vin plutôt sur l'élégance et la fraîcheur plutôt que sur la chair et la puissance. A boire à partir de 2017.  Clin d'œil

     

    Castello di Meleto Riserva Vigna Casi 2007 

    P1000646.JPG

    Ce vin à la robe carmin, présente des notes olfactives diverses: florales, épicées et même animales. La bouche se révèle d'emblée vive, sur un fruité pur et juteux avec des arômes de liqueur de griotte et de mûre sur un fond légèrement chocolaté. La matière est bien extraite, dense et nette, témoin d'une vendange à juste maturité et d'un élevage discret. La structure est faite de tanins soyeux...finalement, un bel ensemble charmant, gourmand, élégant qui fait saliver et donne envie d'en reprendre...Un coup de carafe et je me régale, Dieu que c'est bon sur son fruit! 

    RigolantRigolant ♥ ... Pas d'importateur en Belgique!

     

    Conclusion: cette très belle dégustation démontre que le cépage sangiovese, presque monocépage de ces vins, peut  décliner des vins aux styles différents, absolument pas monolithiques,.....  finalement de véritables vins d'auteurs, de vinificateurs!      

     

     (*) Distributeur: Les courtiers vinicoles SA à Diepenbeek Tel +32 (0) 11 23 06 10

     (**) Distributeur: Filippo e Figli à Deurne  Tel +32 (0) 3 324 4424

     (***) Distributeurs:  La Cave St Jacques à Tournai Tel +32 (0) 69 23 20 20

                                   Vini Provino Frano Gallo - Enoteca Winebar -  à Maasmechelen

     (****) Distributeur: Univins à Liège tel +32 (0) 4 233 55 86 

     

  • Château Roc de Calon "Cuvée Ecrin" 2009

    P1000424.JPG

    P1000426.JPG



     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    P1000417.JPG
    Château Roc de Calon, Propriété de Montagne-Saint-Emilion depuis 3 générations, gérée depuis plus de 20 ans par Bernard Laydis et son épouse et dont les vins m'ont toujours particulièrement séduits. En particulier, la cuvée "Prestige" qui figure en bon ordre dans ma cave et qui peut faire la nique à de nombreux Saint Emilion Grands Crus...!!!
     
    Avec la nouvelle "Cuvée Ecrin", Bernard Laydis a voulu se hisser au firmament des vins du libournais, et le moins que l'on puisse dire.....c'est qu'il y est parvenu......
    "Vendangé à la main et à maturité juste du raisin, vinifié intégralement en fûts de chêne neufs de 500 litres tout en respectant les protocoles des plus grands vins pendant 15 à 18 mois."


    P1000656.JPG

    Cuvée Ecrin 2009 

     

    Le nez est expressif et racé, fait d'un bouquet de pain grillé, vanillé, avec des notes de cèdre et d'encens; en bref de beaux arômes tertiaires qui traduisent un élevage noble. La bouche se révèle ample, généreuse, élégante, charnue, bien mûre sur un fond de jeunesse fruitée d'une belle fraîcheur. On retrouve le même régistre aromatique que le nez sur un fond de fruit noirs juteux qui donne envie d'en reprendre...! La structure est faite d'une trame tannique fourrée, fruitée qui tapisse le palais en fin de bouche de fins tannins suaves qui garantissent un certain potentiel de vieillissement. En bref un vin flatteur, plein de charme, précis, superbement extrait et superbement élevé...à boire idéalement à partir de 2015....C'est très bon!  RigolantRigolant

     

    CIMG0134.JPG

    Les vignes de Roc de Calon plongent leurs racines dans le banc de calcaires à astéries et ainsi échappent au stress hydrique dans les années caniculaires.

     

     

  • Domaine Mas Laval.....L'Excellence!

     

    P1000596.JPG

    Domaine viticole familial, ancestral du Languedoc exploité par Luc et Christine Laval, situé à Aniane dans les terrasses du Larzac et dont la gamme est composée de 4 cuvées (2 rouges, une blanc et une rosé).

    On peut résumer la philosophie de la propriété gérée avec une rigueur exemplaire comme suit: d'abord du côté viticulture: le minimum de travail mécanique, taille sévère, labour, fumure naturelle, traitements raisonnés, palissage, vendange manuelle....etc. Quant à la vinification conduite dans des installations ultra modernes à la propreté maximale: interventions minimales, levurage naturel, longues macérations, élevage en barrique bourguignonne à chauffe très faible de 2ème vin.   

    Les vins sont en appelation IGP de l'Hérault et du Pays d'Oc...mais comme nous ne sommes pas des buveurs d'étiquettes...cela n'a aucune importance.

    Pour en savoir plus: www.maslaval.com

    Les vins ont été achetés au "Gré du Vin" à Lille, temple du vin en "Nord-Pas de Calais" dédié plus particulièrement aux vins du Sud Ouest et du Languedoc Roussillon.

     Les Souls 2009 (Chardonnay, Viognier, Roussane): Le nez s'ouvre à l'aération et révèle des notes de fruits type pêche, poire, ananas. En bouche, l'attaque est fraîche, équilibrée, harmonieuse. Ensuite, tout s'exprime: l'ampleur, la profondeur, le volume de la matière, les arômes fleuris et fruités...tout est rond, élégant et complexe. La finale est longue, longue....Un grand vin blanc de gastronomie..!!  Prix: 18.9€ RigolantRigolant

    Les Pampres 2010 (Syrah, Grenache, Mourvèdre et carignan / Elevage de 6 à 8 mois en foudre et barriques de 2 ou 3 vins): Plein nez de cerise griotte et coulis de mûre. Le bouche est d'emblée gourmande, faite d'un fruité croquant. Une bouche séduisante, élégante, ronde, sur des arômes de liqueur de cerise bien mûre. Les tanins sont fondus et font que le vin mérite déjà de se boire ...profitons en, c'est très bon! Prix: 8.5€   Rigolant

    Grand Cuvée 2009 (Syrah 65%, Grenache noir et gris 30%, Cabernet franc 5% / Elevage de 18 mois en barrique d'un vin):

    Le nez expressif est racé: fruits rouges,pain grillé,bois exotique et notes résineuses. La bouche se révèle d'emblée élégante et complexe en arômes: dominent les notes d'épices, de toasté, de résine de cèdre, de réglisse sur un fond de fruits rouges bien mûrs. Un vin harmonieux,à la texture fine, tout en élégance et dentelle, plein de fraîcheur et où tous les composants sont bien intégrés. Les tanins soyeux et mûrs donnent l'envie de déjà bien en profiter. La dégustation perdure sur des notes fines de résines, d'épices... et de cuir à l'aération.  Rigolant Prix: 18.5€

     

  • Château Molhière en Côte de Duras

     De passage à Duras, je n’ai pas manqué d’emporter 2 bouteilles d’un domaine de 30 Ha, dont on m’avait dit le plus grand bien, exploité par les frères Blancheton.

     

    P1000582.JPG

     

    Château Molhière 2009 Terre des Ducs  Côte de Duras  (50% Merlot – 30% Cabernet Franc – 20% Cabernet Sauvignon ) 

    Le nez est élégant, de fruits noirs mûrs (cassis,mûre) avec des notes de jus de viande, d’épices et de résines. La bouche est d’emblée souple, pure, équilibrée, plutôt dans l’élégance que dans la puissance et dans le même régistre aromatique que le nez. Les tanins sont doux, soyeux et mûrs; ce vin peut se boire. Prix : 7 € au caveau « Chai et rasade » à Duras.

     

    Château Molhière 2008  Les Maréchaux Côte de Duras (60% Merlot-40% Cabernet Sauvignon)

    Le nez est peu intense mais on y décèle des arômes de cassis, avec des séquences toastées et épicées. La bouche frappe d’emblée par son harmonie et son élégance. L’attaque est souple certes, mais la matière est bien extraite; s’imposent les mêmes arômes que le nez. Une belle fraîcheur donne de la tenue aux tanins de grains fins. A boire dans les 5 ans.

    Une belle maîtrise technique ! Prix :8.5€ au caveau. 

    molhiere@wanadoo.fr 

    Présent aux salons de Floreffe et de Marche-en-Famenne en Belgique.

  • Le Domaine Laurent Miquel (en Languedoc)

     

    Laurent Miquel White.jpg

     De beaux vins blancs nets, racés et précis.....

     

    Blanc Sauvignon “Finesse” 2010 Casal Viel

     

    Le nez d’emblée expressif affiche de fins arômes d’agrumes et de fruits exotiques.

    La bouche est vivace, ciselée du même régistre aromatique que la bouche avec une pointe anisée. Un sauvignon, long en bouche, au caractère sudiste certes mais avec la fraîcheur et la finesse du nord. A boire sur fruits de mer, moules et coquillages. 7€

     

    Sauvignon L’Héritière 2010

     

    Un nez admirable de finesse , intense, mélange subtil d’agrumes , de jeune végétal printanier et de buis.La bouche est du même gabarit que le nez, fraîche,vive, subtile, intense et très longue. Un Excellent rapport qualité – prix ! 5.95€ ©©

     

     

    Viognier Nord-Sud 2010

     

    Le nez moyennement intense révèle des arômes de fruits jaunes bien mûrs (pêche,prune jaune). La bouche est d’emblée d’une belle tonicité, les arômes frais se succèdent ensuite presque 1 par 1 et ils traînent longtemps en bouche. 8.95€

     

    Chardonnay Viognier Père et Fils 2010

     

    Chardonnay 65% Viognier 45%

    Nez peu expressif mais tout en finesse sur la poire, la pêche blanche et les notes beurrées. La bouche est fraîche, équilibrée entre l’acidité et le moëlleux; elle se prolonge par une traînée citronnée. 5.9€

     

    Chardonnay L’Artisan 2009

     

    Nez délicat de fruits exotiques, ananas et grappe de raisins frais. L’attaque en  bouche est immédiatement ronde, fraîche, élégante d’arômes d’ananas frais, légèrement mentholée, une grande impression de finesse et une belle matière derrière ce beau jus de raisin chardonnay. Belle longueur. 6.5€  ©

     

    Viognier Vérité 2008

     

    D’emblée, le nez se révèle expressif sur des arômes fruités classiques du viognier, et aussi floraux avec de fines notes grillées. La bouche dans le même régistre aromatique, assez ample, assez grasse avec globalement pas mal de matière, le tout dans un bon rapport acidité - moëlleux. Bonne persistance. A boire. Un petit ©pour son très bon rapport qualité prix car peut challenger de petits condrieu. 15.95€

     

    Des rouges tout en élégance, plutôt qu’en puissance, vinifiés et élevés dans un régistre souvent finement boisé plutôt que sur le fruit…   

    Laurent Miquel Red.jpg

     

    Syrah Nord Sud 2007

     D'emblée au nez, on reçoit le bouquet typé syrah : violette, épices, arômes de torréfaction. La bouche se révèle de suite veloutée, ronde avec le même régistre aromatique que le nez. Les tanins complètement arrondis en font un vin que l’on peut boire maintenant.    8.95€   

    Saint Chinian Cuvée des Fées 2009 Casal Viel

    Le nez encore réservé affiche de fins arômes de grillé.La bouche se révèle élégante, fraîche, harmonieuse.On retrouve de fins arômes résineux sur un fond encore fruité. Des tanins au grain fin terminent la dégustation.Un vin tout en finesse, élégance qui peut se boire dès à présent. 9.45€ 

    Languedoc « L’Artisan » 2008 Côteau du Languedoc

    Le fruit a laissé la place aux fines notes épicées. La bouche est tout en finesse, fluidité , élégance. On retrouve les mêmes notées épicées en bouche. La structure est celle d’un vin souple, juste qq tanins ténus et suaves terminent la dégustation.

    Les épices, herbes sèchées ressortent davantage en arrière bouche. 6.5€  

     

    Cabernet Syrah 2010 Père et fils  IGP Pays d’Oc

    Le nez est sur les fruits noirs bien mûrs (mûre,sureau,pruneau d’agen) avec des séquences de réglisse. La bouche se révèle d’emblée concentrée, avec une certaine sucrosité, d’une matière traduisant une vendange bien mûre, les arômes du même régistre que le nez.

    La structure est faite de tannins bien mûrs aussi, bien présents mais non austères. A boire sur son fruit…c’est bon ! Très bon rapport Q/P  5.95€  © 

     

    Faugères Sagat Pegot 2006

    Le nez affiche de fins arômes de santal, de résine de cèdre et de délicats arômes floraux. La bouche est d’emblée élégante, fraîche, dans le même régistre aromatique que le nez. De fins tanins suaves tapissent le palais en fin de dégustation et protègent encore le vin pour quelques années. A attendre 2-3 ans. 15.65€


     

    Saint-Chinian 2006 Baroud(100% syrah)

    Le nez racé est sur les épices et les fines notes boisées un peu exotiques. La bouche se révèle directement élégante, et complexe, sur les mêmes arômes que le nez. La structure est souple, la matière est plutôt sur l’élégance que la puissance, les tanins sont déjà polis. Belle longueur. Peut se boire.   15€

     

     

    Rosé « Le château de Cazal Viel Vieilles Vignes» 2010 St Chinian

    Un rosé gastronomique, séveux, gras, généreux, de la rondeur en équilibre avec une belle fraîcheur, de légères séquences fumées en finale. A boire sur les poissons en sauce.

     

    http://www.laurent-miquel.com/fr/index.html

    Les vins du Domaine Laurent Miquel sont en vente chez "Vins et découvertes ", Rue des Combattants à Ollignies (Lessines) - Contact : Stéphane Courtois Tel 0475 79 49 86

     info@vinsdecouvertes.be

     

     

  • Domaine de la Bouysse et Domaine Piquemal

    DOMAINE DE LA BOUYSSE

     

    P1000484.JPG

     Domaine familial, en conversion Bio depuis 2010, situé à St André de Roquelongue, dans les Corbières.  

    Cyprius 2010 (Blanc) Grenache blanc- Maccabeu-Terret blanc

    Le nez affiche de fins arômes de fleurs blanches.

    La bouche est vivace, ciselée du même régistre aromatique que la bouche. Ensuite, apparaît une certaine rondeur qui en fait un vin bien équilibré qui peut être servi sur des fruits de mer, moules et coquillages. Bonne persistance. (8€) 

    Floréal 2010 (Rosé) 100% Syrah

    Superbe nez expressif rempli de senteurs de fraise,framboise,rhubarbe et de fleurs. La bouche est vivace, équilibrée et fait de ce rosé un idéal compagnon d’été.  (7€)

    Valensol 2010

    Le nez jeune un peu sur la réserve et la mise en bouteille récente laisse néanmoins apparaître les fruits noirs bien mûrs et les épices.

    La bouche se révèle dense, d’un fruité jeune, de sureau,cassis, prune avec des séquences empyreumatiques. La structure est encore charpentée mais le tanin n’est pas austère, ce qui permet de l’aborder déjà maintenant. (6.5€) 

    Roc Long 2009

    Le nez révèle des notes chaudes de caramel, chocolat sur un fond de griotte bien mûre.

    La  bouche se montre directement harmonieuse, du même régistre aromatique que le nez. La structure est veloutée, fondue. Les tanins sont déjà arrondis, témoins d’une belle maturité de raisin et d’une macération conduite dans le sens de faire un vin que l’on peut boire immédiatement. (8€)

     Mazérac 2008 Corbières Boutenac

    Le nez est encore sous la réserve,il révèle de fines notes de résine de cèdre.

    La bouche est élégante et découvre de fines notes résineuses, de réglisse et de moka. La structure est toute en finesse; les tanins sont faits de grains fins, suaves, à peine perceptibles. La dégustation se prolonge sur de délicates notes résineuses. Un vin de gastronomie sur un carré d’agneau par exemple. (13€)

    Le Domaine de la Bouysse est présent au salon des vignerons indépendants de Lille en novembre.

    Pour de plus amples renseignements sur ce beau domaine, rdv sur le site www.domainedelabouysse.com ou contactez Martine Pagès info@domainelabouysse.com

     

    DOMAINE PIQUEMAL (Côte de Roussillon)

     

    P1000483.JPG

    Tradition 2008

    Le nez, encore sur la réserve, révèle des notes de pruneaux secs, et de fruits rouges confits. La bouche est du même régistre aromatique, sa structure est en rondeur,les tanins sont déjà veloutés. (6.85€) 

    Terres grillées 2007

     Le nez est expressif et présente une certaine complexité : pruneau cuit, noix grillée, réglisse et bois exotique. La bouche se révèle d’emblée gourmande, d’une chair fraîche de griotte et de mûre avec des notes chaudes toastées, et ensuite caramélisées à l’aération. Les tanins sont fins, élégants. Un vin harmonieux, élégant et gourmand….on en reprend volontiers. (9.3€)

     Galatée 2008

    Le nez est de coulis de griotte et de mûre avec des séquences de torréfié. La bouche se révèle d’emblée veloutée, ample, d’une chair gourmande de griotte, prune noire, avec des notes plus complexes de caramel, noisette grillée et de vieux rhum. La sensation aromatique et la trame de tanins enrobés et fondus font de ce vin un ensemble riche, voluptueux et sensuel. (14€)

     Pour de plus amples renseignements sur ce beau domaine de la superbe vallée de l’Agly, rdv sur le site http://www.domaine-piquemal.com/ ou contactez Marie Pierre Piquemal contact@domaine-piquemal.com

    Le Doamine Piquemal est présent au salon des vignerons indépendants de Lille chaque année en novembre.