face to face

Italie

  • Les vins rouges d'Italie

    RigolantSéance 1: vendredi 15 janvier 2010 et séance 2: vendredi 12 mars 2010

    Les Vins rouges d'Italie

    Généralités

     Le vignoble italien est le plus vaste du monde en terme de quantité.

    La mise en place d'une première législation sur l'organisation des appelations en 1963, à l'instar des AOC françaises, a davantage favorisé le développement quantitatif que qualitatif ; l'Italie produisait de nombreux vins de pays et le Chianti était devenu la boisson nationale, seuls quelques grands crus exceptionnels arrivaient à sortir la tête de cet océan de vin.

    Dans les années 90, la consommation a chuté, ce qui a bouleversé le paysage viticole, une nouvelle organisation des appelations a été mise en place et le vignoble est maintenant dans une démarche qualitative.

    Plus de 1.600.000 exploitants se partagent 800.000 hectares, soit 17% de la production mondiale de vins.

    Aujourd'hui encore 60% de la production de vins italiens provient d'exploitations agricoles non spécialisées, surtout en Sicile.
    La taille moyenne d'une exploitation italienne est d'1 ha, en France 7ha et en Australie 20 ha. Mais on peut trouver des domaines en Toscane de plus de 20 ha et de minuscules exploitations de moins d'un hectare en Sicile. 

    Les régions, les appelations et les cépages

      L'unité italienne a un siècle et l'Italie n'a pas bénéficié d'une tradition centralisatrice comme en France. La structure du monde viticole est la conséquence de certaines réalités historiques et économiques beaucoup plus vastes.

    Il existe 20 régions productrices de vins. Une viticulture de qualité s'est développée en partie au nord au milieu d'une production médiocre et une viticulture de vins courants au sud. Actuellement la production de vins fins représente 15% du volume total des vins produits. Le Piémont, la Toscane, et la Vénétie à elles seules produisent 50% des DOC. Le Trentin Haut Adige, le Frioul, Les Marches ont également une vocation à proposer des vins de qualité.
    Pourtant, les quatre régions principalement productrices sont la Sicile , les Pouilles, l'Emilie Romagne et la Vénétie.

    classification-italie[1]
     

    L'Italie se distingue également sur un autre plan, celui de la production de vins biologiques qui représente 30 000 hectares en production contre 4765 ha en France. La production de vins biologiques est essentiellement concentrée dans le sud. L'état alloue aux producteurs des aides à la conversion et au maintien en mode de production biologique.

    Le système de classement des vins italiens a été créé seulement en 1963 et réformé en 1992.

    A l'appellation controlée française correspond la « dénominazione de origine controllata », la DOC. (313 appelations DOC)
    Au dessus en plus rigoureux la « dénominazione de origine controllata y garantita » ou DOGC soit 33 DOCG. (cahier des charges de production et de conditionnement plus strict que la D.O.C).
    Les vino de tavola sont les vins de tables sans indication de provenance, ils représentent 43% de la production totale italienne.

    Les Vino de tavola con indicazione geografica : vin de table avec un indication de la région d'origine. (346 appelations)

    En 1992, une réforme de la réglementation est apparue appelée loi gloria. Une nouvelle catégorie l' IGT est apparue. L'indicazione geografica tipica classe les meilleurs vins régionaux ; ils représentent 27% de la production italienne. C'est l'équivalent de la catégorie vins de pays. (118 appelations)
    La loi Gloria vise également à un contrôle plus strict de la qualité en soumettant tous les vins DOC et DOGC, à l'agrément d'une commission de dégustation.

     carteitalie[1]

    Cépages principaux

    De nos jours, l'Italie reste le pays le plus riche en cépages autochtones, et celui qui emploie la plus vaste gamme de cépages : plus de 400 sont autorisés dans les DOCs, mais plus d'un millier sont recensés. Pour certains cette diversité traduit la richesse et le caractère authentique de la viticulture italienne. Pour d'autres, elle apparaît comme un frein à l'émergence d'un vignoble de qualité homogène.

    Nebbiolo : Ce grand cépage du Piémont donne des vins de grande classe et d'une grande longévité, avec une structure tannique qui peut être redoutable. Il est à la base des Barolo et Barbaresco. A son meilleur, il donne des vins profonds, tanniques, très complexes, d'un grand potentiel de vieillissement. Des vins des années 40 ou 50 sont encore en pleine et glorieuse apogée.

    Sangiovese : Premier cépage d'Italie (10% des surfaces), Il donne des vins souples aux parfums de fruits rouges et de coloration rubis. Les vins sont dotés d'une bonne structure, d'une bonne capacité à vieillir et ils peuvent se révèler très grands. C'est le cépage du centre de l'Italie.

    Barbera : Présent dans toutes les régions italiennes et principalement dans le nord ; il donne des vins très colorés, puissants et savoureux.

    Montepulciano : Présent surtout dans les régions du centre et principalement dans les Abruzzes. Il donne des vins rouges structurés, colorés et à des rosés aux parfums fruités.

    Dolcetto : Cépage du Piémont,il donne des vins de coloration rubis, parfumés et gouleyants.

    Primitivo : appelé aussi zinfandel aux USA, ce vieux cépage autochtone est aujourd'hui propulsé sur le devant de la scène internationale.  

    Corvina : Cépage de la Valpolicella, des Amarone et des autres vins rouges de la région de Vérone. Il se caractérise par son fruité aromatique, sa haute teneur en acidité et sa faible teneur en phénol, tout en étant pauvre à la fois en tannins et en pigments. le Corvina se voit généralement associé au Rondinella, cépage arrivant plus vite à maturité.

    Nero d'Avola: Colorés, riches et même puissants, les cuvées de ce cépage sicilien sont devenues des vins très recherchés. Il est très populaire et est vu par beaucoup comme la meilleure variété de raisins noirs de l'île

    Le nord de l'Italie et la Toscane ont (hélas ?) cédé à la mode des cépages internationaux et on y retrouve des cépages comme les cabernets, le chardonnay, le riesling et le merlot en forte croissance.

     

    Région Appelations Situation Cépages
           
    Piémont Barolo Nord Ouest Nebbiolo
      Barbaresco   Dolcetto
          Barbera
           
    Val d'Aoste Chambave Nord Ouest  
      Torette    
           
    Lombardie Valtelina Nord Nebbiolo
      Sforzatodi Valtelina DOC   Barbera
           
    Trentin - Haut Adige Lagrein Nord Lagrein
      Alto Adige   Schiava
           
    Frioul Collio Nord Est Merlot / Cabernet
           
           
    Vénétie Bardolino Nord Est Corvina-Rondinella-Oseletta
      Amarone della Valpocilla    
           
    Emilie Romagne Sangiovese di Romagna   Sangiovese
           
    Toscane Brunello di Montalcino Centre San Giovese / Merlot / Syrah
      Vino nobile di Montepulciano    
      Montalcino    
      Carmignano    
      Chianti    
           
    Ombrie Torgiano Centre San Giovese / Canaiolo
           
    Marches Rosso Piceno Centre San Giovese - Montepulciano - Verdichio-Pecorino
      Rosso Conero    
      Marches    
           
           
    Abruzzes Montepulciano d'Abruzzo Centre Sud Montepulciano
      Trebiano d'Abruzzo   Pecorino
           
    Pouilles Salice Salentino Sud Primitivo
           
    Sicile Signoria Sud Nero d'Avola
           


     Climat

    Il n'y a pas un endroit où la vigne ne pousse pas en Italie. Le climat méditérranéen est idéal pour ce type de culture, chaud et sec. Au sud et en Sicile, l'eau se fait parfois rare ce qui a tendance à provoquer un stress hydrique sur la plante. Le nord et le centre sont plus tempérés, c'est dans cette dernière que l'on trouve les meilleurs vins.

    Les principales régions viticoles italiennes....

    LE NORD OUEST inclut la Ligurie, la Lombardie, le Val d'Aoste, et le Piémont, l'une des très bonnes régions viticoles.

    LE PIEMONT

    Situation :Le Piémont, la plus occidentale des régions d'Italie avec ses fontières avec la France et la Suisse, est bordé par les Alpes au nord et les Apennins au sud, ce qui explique l'origine de son nom : « pied des monts ». Capitale : Torino.

    Appelations :Une quarantaine d'appellation se répartissent sur un territoire de 62 000 hectares. Terre de contraste, on y produit le Barolo l' un des grands vins de garde italiens mais également le Brabaresco et l'Asti Spumante, léger effervescent sucré aux arômes de muscat.

    Le Piémont dispose du plus grand nombre de DOCG et DOC mais il n'y a pas de IGT.

    Climat :Le climat est intermédiaire entre le climat alpin (continental, sec et froid) et le climat méditéranéen, plus chaud, ce qui se traduit par des hivers rigoureux, des printemps assez tardifs, des étés chauds, et des automnes souvent brumeux. Un climat qui sort des standards italiens. On hésite à classer le Piémont en zone à climat tempéré ou méditéranéen.

     

     piedmont-wine-map[1]

    Une majorité des vignobles de la région sont situés dans les collines des Langhe et de Monferrato, qui sont connectées aux Apennins par le sud est. Mais plusieurs vins d'importance sont également issus des contreforts des Alpes au nord entre le lac Majeur et le Val d'Aoste.

    Le point central de la production de grands vins est la ville d'Alba sur la rivière Tanaro. 

    Les cépages

    Le nebbiolo dont le nom signifie brouillard (en référence à l'épaisse couche nuageuse qui recouvre souvent les collines de la région),possède un parfum fruité comparable au pinot noir de bourgogne.

    Selon sa zone d'implantation, il est à l'origine du Barolo ou du Barbaresco qui sont issus exclusivement de ce cépage. Autres appellations possibles pour les vins issus de Nebbiolo hors de ces zones délimitées : Nebbiolo d'Alba, Nebbiolo Langhe. Il se vendange en octobre.

    Le nebbiolo est un cépage capricieux nécessitant un terroir particulier. Il est réservé aux parties hautes et moyennes des pentes bien exposées au sud et sud ouest; l'altitude et l'exposition, qui conditionne largement la rétention en eau des sols sont déterminantes pour la maturité du nebbiolo. Les parties basses sont réservées aux cépages rouges locaux et cépages blancs, et même les inévitables cépages internationaux (Chardonnay, Merlot, Cabernet). Le cépage est conduit en guyot simple.

    Le Dolcetto est un cépage peu acide et moyennement tannique, souple et fruité. Il n'est généralement pas élevé en fûts.

    Le Barbera donne des vins à la couleur profonde, au fruité expressif et séduisant, riches de texture et à la belle vivacité et aux tanins souples. Les vins peuvent être de très bon niveau et capables d'une garde de 10 ans....on le nomme parfois « le merlot d'Italie ».

    Ces deux derniers cépages donnent d'excellents résultats dans un style de vins plus faciles à boire.(DOC Dolcetto d'Alba ou Barbara d'Alba). L'assemblage des deux donne des vins classés en DOC Langhe Rosso.

    Géologie : Ce vaste basssin de la vallée du Pô est encadré par 2 chaînes de montagnes qui ont eu une grande importance sur sa formation. Au nord,  les alpes italo suisses et italo autrichiennes; au sud, la chaîne des Apennins dont l'altitude atteint à peine 2000 mètres entre Bologne et Pise et qui s'abaisse à 1000 m au sud de la région de barolo. Le bassin du Pô est une vaste dépression qui s'est effondrée en 2 temps au moment de la formation des 2 chaînes de montagnes.

    Les terrains issus de cet effondrement durant l'ère quaternaire sont constitués de molasses provenant de la désintégration des chaînes environnantes et qui ont rempli progressivement le bassin au fur et à mesure qu'il s'enfonçait. Ensuite au quaternaire, le Pô et ses affluents (le Tanaro) ont donné naisance à un réseau hydrographique au pouvoir érosif des formations tertiaires considérable. 

    A.  Le Barolo    

    Situation : Le barolo naît dans les paysages de légende, aux confins de la plaine du Pô et des premiers contreforts de la chaîne des Apennins.  Situé au sud-Ouest de la ville d'Alba, à Une soixantaine de kilomètres au sud de la ville de Turin, Barolo couvre aujourd'hui 1700 hectares répartis sur plusieurs communes, avec 130 producteurs différents (=6 millions de bouteilles).

    La région de barolo comme l'ensemble du Piémont fait partie de la haute vallée du Pô qui s'étend et s'élargit sur des centaines de Km vers l'est jusqu'au rivage de la mer adriatique.

    Géologie :

    2 types de terrains de bassin sédimentaire:

    • Les terrains du quaternaire, argilo calcaires (sédiments calcaires et dépôts alluviaux) et sableux (poches de sables) donnent des vins aromatiques, souples et très fruités.
    • Les marnes plus compactes fournissent des vins plus structurés et tanniques avec des capacités de vieillissement plus importantes. 

    Les noms de meilleurs crus, qui correspondent aux parcelles les mieux situées, sont souvent mentionnés sur l'étiquette, ce qui est une habitude relativement récente dans la région.
    De l'avis général, voici les plus réputés : Brunate, Cannubi, Bussia, La Rossa, La Serra, Cerequio, Rocche dell'Annunziata. Un processus de classification des terroirs est en cours, qui prendra au moins une dizaine d'années.
    Le morcellement des parcelles, mais aussi la faible taille moyenne des appellations ne sont pas sans rappeler la configuration d'une région comme la Bourgogne.L'essor qualitatif et commercial qu'ont connu depuis une vingtaine d'années les vins de Barolo (et du cru voisin, Barbaresco) est phénoménal.

    Viticulture et vinification
    Les rendements autorisés à Barolo sont de 56 hl/ha (soit 8000 kg de raisin à l'hectare), mais les producteurs soucieux de produire le meilleur raisin possible sont bien au-dessous de cette limite.

    Les vignes sont pallisées et peuvent grimper jusqu'à 3 mètres afin d'optimaliser la surface foliaire, gage d'une bonne maturité phénolique.
    Les tenants du style traditionnel (cuvaisons longues, pas d'égrappage, élevages de plus de 3 ans en vieux foudres) ont aujourd'hui presque disparu. Un style qualifié moderne l'a peu à peu emporté. Aujourd'hui tout le monde égrappe. L'usage s'est répandu de chauffer les moûts, avant d'effectuer des fermentations à basse température, pour extraire plus de couleur et de parfums. Ensuite, les jus et les peaux sont séparés très rapidement. Les vins ont gagné en précocité, en amabilité, en séduction dans leur jeunesse.

    La vinification du nebbiolo exige certaines précautions car les anthocyanes de ce cépage s'oxydent assez facilement.L'appellation simple garantit un élevage de 3 ans, dont 2 en fût de chêne ou de châtaignier;
    la mention Riserva: 4 ans; et Riserva speciale: 5 ans. 

    Il faut patienter au minimum 5 ou 6 ans avant de déboucher une bouteille. Lorsque le vin est fait dans le style traditionnel, il convient de le décanter afin de l'aérer, et cela si possible 24 heures à l'avance. Mais un style nouveau émerge, qui donne un vin plus léger et consommable plus jeune.
    Le barolo type... ? ..une robe rubis profond, avec parfois des reflets orangés. Des arômes de fruits (cerise,prune...), de violette, ou de réglisse, évoluant vers un bouquet complexe (rose, tabac, fumé...). Le Barolo accompagne bien les gibiers, truffes, champignons, et viandes goûteuses.

     B. Le Barbaresco 

    Cépage : 100% Nebbiolo dans ses variétés "Michet", "Lampia" et "Rosé".Rendement maximum de la vigne: 52 hecto par Ha.

    Le Barbaresco, DOCG, est produit au nord-est d'Alba, autour de Barbaresco, Neive, et Treso, sur 680 Ha (= 2.5 millions de bouteilles).Quoiqu'issu du même cépage et élaboré dans des zones de production voisines du Barolo, le Barbaresco s'avère assez différent de son illustre rival. Relativement plus léger et tendre, mais encore tannique et concentré, c'est l'un des tout meilleurs vins italiens, très distingué. Les meilleurs sont complexes à souhait, avec un bouquet mûr de sous-bois, de réglisse, de fumée, et une saveur épicée persistante. 

    Vieillissement obligatoire sous bois : 2 ans en fûts de chêne ou de chataigner. La mention Riserva garantit 3 ans, et Riserva Speciale 4 ans. Ce sont des vins à attendre au minimum 4 ans, parfois 6 à 8, et qui peuvent être conservés 10 à 15 ans. 

    LE VAL D'AOSTE

    Capitale : Aoste. Cette région, la plus petite de toutes, coincée dans le nord-ouest montagneux de l'Italie contre les frontières de la Suisse et de la France, dispose de quelques espaces précieux réservés aux vignes sur ses terrasses alpines rocheuses. Mais les vins produits ici en volumes minuscules ont quelque chose de spécial, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs en Italie ou chez ses voisins étrangers.

    Une DOC régionale connue sous le nom de Valle d'Aosta ou Vallée d'Aoste couvre 23 catégories de vins dont les noms sont donnés en Italien et en Français, la deuxième langue officielle. Parmi eux, les appellations DOC de Donnas et Enfer d'Arvier, qui existent depuis longtemps, ainsi que les blancs de Morgex et La Salle, dont les vignobles sont à l'ombre du Mont Blanc, et sont réputés pour être les vins les plus hauts de l'Europe continentale. Il n'y a pas d'IGT en Vallée d'Aoste. Mais que les vins soient classés ou non, ils n'en restent pas moins des curiosités, et ils sont plus fascinants encore s'ils sont dégustés sur place. Les cépages de la Vallée d'Aoste vont des variétés piémontaises (Nebbiolo, Dolcetto, Moscato) aux françaises (Chardonnay, les Pinots, Gamay), en passant par les cépages germaniques Muller Thurgau, qui sont bien adaptés à la montagne. Mais les vins les plus intéressants de la Vallée d'Aoste sont issus de cépages locaux. Parmi eux, le Petit Rouge de l'Enfer d'Arvier et du Torrette, le Blanc de Valdigne du Morgex et de La Salle, la Petite Arvine pour le vin blanc du même nom, le Vien pour le vin rouge de Nus et la Malvoisie (apparemment une mutation du Pinot Gris) pour le très rare vin de dessert de Nus. Six coopératives vinicoles regroupant 450 producteurs produisent les trois quarts des vins de la Vallée d'Aoste et sont en grande partie responsables de l'amélioration progressive de la qualité.

    LE NORD

    Est constitué de la Lombardie et du Trentin-Haut Adige

    La Lombardie Les lombards sont plus des consommateurs que des producteurs de vins. Néanmoins , à partir du cépage nébbiolo, à 2 heures de Milan,ils produisent 6 millions de bouteilles de Valtellina sur les versants sud des Alpes italo-suisses; et notamment le Sforzato qui provient de raisins séchés sur claies. Il s'agit essentiellement d'une viticulture familiale à cause surtout de la difficulté d'exploiter la vigne sur les versants rocailleux des Alpes.

     Le Trentin Haut Adige (capitale : Trente), la région la plus septentrionale de l'Italie est très montagneuse et seulement 15% des sols sont cultivables. La difficulté d'élever des vignes sur des pentes raides et des terrasses encourage les vignerons à se focaliser sur la qualité. Ainsi près des trois quarts de la production sont en DOC, et la majeure partie du vin est exportée.

    Le Trentin Haut Adige, avec des frontières avec la Suisse et l'Autriche, est séparé en deux provinces distinctes. Le Trentin, autour de la ville de Trente au sud, est historiquement italienne de langue et de culture. Le Haut Adige, autour de la ville de Bolzano au nord, est connu comme le Sud Tyrol, historiquement autrichien, et est officiellement bilingue germano-italien.

    Bien que les experts s'accordent pour dire que le climat alpin favorise les raisins destinés à faire des vins blancs parfumés, on s'est historiquement focalisé sur les vins rouges qui représentent près des deux tiers de la production régionale.

    Le cépage dominant en Alto Adige est le Schiava, source de rouges légers et clairs qui sont très appréciés dans les pays germaniques du nord. Le plus considéré d'entre eux est le Santa Maddalena, élevé sur les pentes surplombant Bolzano. Le plus connu est le Caldaro produit à partir de vignes poussant autour du petit lac du même nom, dans des volumes atteignant 15 millions de bouteilles par an. Les cépages Lagrein, du Haut Adige, et Teroldego, du Trentin, font partie des cépages les plus distingués du nord de l'Italie et contribuent à la réalisation de vins d'une certaine classe. Le Lagrein qui pousse dans les plaines de long de l'Adige, à Greis, un quartier de Bolzano, fait un vin rouge vif, fruité et souple, très agréable.

     LE NORD EST
    est constitué du Frioul Vénétie Julienne et de la Vénétie. Les vins sont frais et vifs, et fruités. Certains des vignobles proviennent du sud Tyrol et proches de l'Autriche viticole.

    LE FRIOUL
    Capitale : Udine. Le Frioul est situé à l'extrême nord ouest du pays. Le vignoble jouxte l'Autriche au nord et la Slovénie à l'est. Le Frioul s'est doté dès la fin du XIX ème de cépages francais et allemands. Lorsque les viticulteurs frioulans ont reconstruit leur vignoble après le phylloxera, ils ont adopté des cépages comme le merlot, le cabernet qu'ils jugeaient de meilleures qualités.
    Les meilleurs vins sont les collio classés DOC dans les collines de Gorizia à la frontière italo yougoslave. C'est là que furent introduits les raisins français au XIX ème.

    LA VENETIE
    En Vénétie, Valpolicella et Bardolino mènent le bal. Le Valpolicella, élaboré à partir d'un mélange de Corvina, Rondinella et Molinara, est le quatrième parmi les DOCs italiennes avec plus de 30 millions de litres. C'est un vin généreux et fruité, à boire relativement jeune. Il peut se faire également avec des grappes partiellement séchées qui donnent l'Amarone della Valpolicella, sec et riche, ou le Recioto della Valpolicella, opulent et moelleux, et qui sont tous les deux aptes à un plus long vieillissement.L'Amarone est d'une grande générosité, puissant, avec un riche et complexe bouquet épicé. Il peut vieillir plus de 15 ans et est probablement l'un des grands vins d'Italie.

    Le Bardolino, issu des même cépages que le Valpolicella, est un vin facile à boire qu'il soit en rouge Superiore, qui a récemment obtenu la DOCG, ou en Chiaretto, d'un rose sombre. Le Bardolino a également gagné en popularité en Vin Nouveau, une autre catégorie dans laquelle la Vénétie est leader en Italie. Le Bardolino, des rives du Lac de Garde, se situe aussi dans la liste des vins les plus produits avec près de 20 millions de litres par an.

    EMILIE ROMAGNE La capitale : Bologne. A l'ouest se trouve l'Emilie, avec ses villes prospères posées comme des joyaux le long de l'antique Via Emilia : Modène, Reggio, Parme, Fidenza, Fiorenzuola, juqu'à Piacenza sur le Po. A l'est de Bologne se trouve la Romagne avec les villes de Faenza, Forli, Cesena, Ferrara, Ravenne et le lieu de villégiature Rimini sur la mer Adriatique.

    Les vins d'Emilie Romagne peuvent être considérés comme les moins conventionnels de ceux du nord, différents en tous points de ceux de ses voisins, d'un style assez complaisant mais toujours individualistes. Le cépage préféré des Romagnols est le Sangiovese, habituellement un rouge robuste avec un certain charme dans ses aromes fruités. Mais de plus en plus de producteurs de Sangiovese élaborent des vins de garde d'une plus grande profondeur de bouquet et d'arome et une réelle capacité de vieillissement harmonieux.

    En Romagne, la tendance favorise le Sauvignon, le Chardonnay, les Pinots et le Cabernet. Mais plusieurs producteurs font d'importants efforts pour développer des races supérieures de Sangiovese et d'Albana, tout en montrant un intérêt naissant pour des vins locaux qui restent rares comme les DOCs de vins blancs Pagadebit ou de vins rouges Cagnina et Bosco Eliceo Fortana.

    Une région qui en quelque sorte se cherche au niveau viticole.....     

    LE CENTRE OUEST

    LA TOSCANE
    La Toscane, pays au riche patrimoine historique et culturel, région viticole la plus visitée au monde, symbole de la Renaissance italienne, possède l'une des plus belles viticultures d'Europe.

    Trois grandes régions viticoles doivent être distinguées :

    1) La zone historique du Chianti, comprise entre Florence et Sienne, berceau de la viticulture italienne, d'où sont originaires tous les grands domaines historiques et les plus grandes familles du vin. Traditionnellement, le coeur de cette région est la zone du Chianti classico, la plus réputée, mais quelques appellations périphériques sont aussi dignes d'intérêt (Chianti Colli Senese, Chianti Ruffino, Carmignano, etc'). L'assemblage traditionnel du Chianti comprend en majorité le cépage Sangiovese, assemblé avec un très faible pourcentage d'autres cépages, dont le Canaiolo.

    2) La région qui s'étend au sud de Sienne, dans un paysage époustouflant de beauté, dans lequel des vignobles d'origine très ancienne entourent des petites villes médiévales (Montalcino, Montepulciano), perchées au sommet de collines abruptes, et auxquels ils empruntent leurs noms (Vino nobile di Montepulciano, Brunello di Montalcino). Les cépages traditionnels italiens y trouvent encore leur terre de prédilection (variétés du Sangiovese Pruno Gentile à Montepulciano, Brunello)

    3) La région côtière, comprise entre Bolgheri et Maremme, est plus récente pour la viticulture, puisque son potentiel qualitatif n'a été découvert que dans la seconde moitié du 20ème siècle. Dans le sillage de Sassicaia, un des plus grand vins italiens, la région a connu un essor sans précédent depuis 1975 et est sans doute aujourd'hui la plus dynamique du pays.

     mappatoscana[1]

    C'est la région des grands vins rouges issus du Sangiovese, l'autre cépage noir italien. Des étés longs et secs et des hivers moins rigoureux ont fait de la Toscane la région bénie des dieux pour la vigne mais aussi pour les oliviers.La Toscane bénéficie de 6 DOCG,de 35 DOC et de 5 IGT. 

    Géologie de la Toscane

    Cette immense région collinaire (68% du territoire toscan) aux variations infinies, située entre les apennins à l'est et la mer Tyrrhénienne, présente une histore géologique fort complexe, liée à la collision entre les plaque européenne et africaine. En Italie, ce phénomène s'est traduit par la formation de la chaîne des apennins qui forme en quelque sorte l'ossature montagneuse de la péninsule italienne. Ce soulèvement est aujourd'hui encore actif comme en témoignent les tremblements de terre fréquents dans cette région.

    Ce soulèvement a été suivi d'un phénomène d'extension entre la Corse et la chaîne des apennins qui a eu 2 conséquences :

    • La formation de bassins très profonds entre les côtes corse-sarde et italienne.
    • Un effondrement progressif de l'ensemble de la Toscane en différents blocs séparés par des failles parallèles à l'axe des apennins, qui est à l'origine de paysages aux vastes ondulations.

    Les sols de Toscane issus de bassins sédimentaires sont constitués de formations tertiaires et quaternaires : il s'agit de différentes sortes d'argiles plus ou moins mêlées à du sable.La région compte également 7 îles dont l'île d'Elbe dont la composition géologique n'est pas uniforme  (granites,schistes,roches métamorphiques et volcaniques...).      

    Le Chianti
    L'appellation s'étend entre Florence et Sienne. Le cœur historique du Chianti correspond aujourd'hui à l'appellation Chianti Classico sur 7000 ha et les 24 000 hectares autour, le Chianti. L'amalgame entre les deux appellations, a porté préjudice au Chianti Classico, qui n'a rien à voir avec l'appelation Chianti cad les chianti légers qui inondent le marché mais qui sont également classés DOGC. Les 2 appelations reposent sur des sols bien différents.

    L'aire du Chiantico Classico se situe autour des monts Chianti. La région est verdoyante , les vignobles alternent avec les champs de céréales et les bois. Les terroirs du Chianti classico sont formés d'une argile schisteuse qui convient bien au sangiovese (min 80% )qui est associé au caniolo ainsi qu'au merlot et aux cabernets.

    Le Brunello Di Montalcino DOCG, provient du Sangiovese grosso. Il est l'un des meilleurs ambassadeurs italiens en termes de qualité et le premier à obtenir le statut DOGC en 1980.

    Cette appelation est organisée autour du village perché de Montalcino, ville forteresse au sud de Sienne. Le vignoble est installé principalement sur les pentes argilo calcaires qui descendent du village, en exposition sud.

    Sous un climat plus sec, le sangiovese (appelé Brunello) fournit seul des vins profonds et riches, il déploie des saveurs de cerises noires et possède une potientalité de garde importante. Il doit être élevé trois ans en fûts.

    Les producteurs de Brunello font aussi des vins sous les DOCs Rosso di Montalcino, un vin plus jeune de Sangiovese.


    Le Vino Nobile Di Montalcino, DOGC, provient des collines au sud est de florence, est l'autre grand vin rouge de toscane. 

    Pas loin de Montalcino se trouve Montepulciano et son Vino Nobile di Montepulciano élaboré à partir d'un clone du Sangiovese appelé Prugnolo Gentile et du canaiolo et du mammolo. Le terroir s'étend autour du superbe village de Montepulciano, perché sur son promontoire allongé nord-sud; il se développe en pentes orientées vers l'est dans les formations sableuses du quaternaires depuis 600 m jusqu'à 250 m d'altitude. Les vins sont rouges sombre, puissants et tanniques et demandent du temps pour s'épanouir.

    Les vignerons produisent également la DOC Rosso di Montepulciano comme une alternative plus jeune au Vino Nobile. 

    Les « Super Toscan »

     Les Super-Toscans, sont des vins fabriqués en Toscane, mais avec un mélange de cépages internationaux et de cépages autochtones.

    Avec le temps, les super-toscans ont fait évoluer la réglementation, ce qui fait, que désormais, certains pourraient rentrer en DOC ou DOCG. Mais les producteurs de ces grands vins semblent hésitants à rentrer dans cette boucle. Leur réputation est désormais assise et peut-être considèrent-il que rentrer dans les DOC serviraient plus à l'appellation qu'à leurs propres productions... 

    Aujourd'hui encore, les super toscans restent parmi les meilleurs vins du monde. Ainsi, le Wine Spectator vient de mettre, dans son TOP 10 de l'année 2007, 2 super-toscans. 

    Citons un domaine d'exception, la Tenuta San Guido, situé à Bolgheri, dans la zone cotière, a connu dans les années 70 et 80 une renommée internationale grâce à la qualité de son grand vin Sassicaia, issu quasi-exclusivement du cépage cabernet-sauvignon importé de Bordeaux, plus précisément du Château Lafite-Rothschild à l'origine.

    Suivant cette exemple, un certain nombre de domaines implantés dans les trois régions viticoles,se sont mis à cultiver des cépages dits « internationaux », c'est-à-dire non autochtones (Cabernet-sauvignon, merlot, syrah, cabernet-franc, chardonnay), soit pour les assembler dans des proportions diverses avec les cépages locaux, soit au contraire pour produire de nouveaux vins issus à 100% de ces nouvelles variétés. Le résultat a dépassé les espérances et fait entrer la Toscane dans l'ère « moderne ».

    La production de vins alternatifs haut de gamme est devenu un facteur essentiel dans l'amélioration générale des vins rouges de Toscane.  On y trouve des mélanges Cabernet Sangiovese et aussi des rouges issus de Merlot, Syrah et Pinot Noir.

    Les « super-toscans » sont maintenant parmi les plus estimés et les plus chers vins rouges d'Italie. Aujourd'hui, ceux qui restent en dehors de zones DOCG/DOC sont généralement sous l'appellation IGT Toscana.

    Les super toscans, dont le nom provient de la critique américaine,  sont devenus un succès commercial. En stimulant la concurrence et en introduisant de nouvelles techniques, tant de production que de techniques marketing, les super toscans ont permis de dynamiser la viticulture italienne, au point mort jusqu'aux années 1980.

    Signalons aussi, le vin Santo,élaboré à partir de grappes à moitié séchées et vieilli en petites barriques de bois, peut être un vin de dessert ou d'apéritif exquis. La plupart des Vins Santo sont faits de cépages riches, essentiellement Malvasia et Trebbiano.


    LE CENTRE EST DE L'ITALIE

    LES MARCHES

    Capitale : Anconia. Les vins rouges des Marches sont basés principalement sur les cépages Sangiovese et Montepulciano, quelquefois mélangés. Le plus important en terme de volume est le Rosso Piceno, dominé par le Sangiovese. Il est issu d'une zone DOC couvrant presque tout le flanc est de la région, s'étirant d'Ascoli Piceno au sud jusqu'à Senigallia au nord d'Ancône le long de l'Adriatique.

    Le Rosso Conero, dominé par le Montepulciano, est encore plus apprécié, grâce à l'engagement de qualité montré par les principaux producteurs. Il est originaire des flancs du massif Conero au sud d'Ancône. Les Rosso Conero et Rosso Piceno sont généralement élaborés pour être dégustés dans les deux à quatre ans alors qu'ils sont encore ronds et frais. Bien que l'on se concentre essentiellement sur les cépages locaux, des résultats récents avec des cépages extérieurs comme le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Chardonnay et le Sauvignon ont montré de grandes promesses sur les collines tempérées des Marches.

     LES ABRUZZES

    Capitale : Aquila. Dans une nation aux si nombreuses appellations, les Abruzzes offrent aux amateurs de vins une grande simplicité. Les deux anciennes DOCs régionales pour le Montepulciano d'Abruzzo et le Trebbiano d'Abruzzo (blanc) ont été complétées par une appellation pour le Controguerra qui peut comprendre une douzaine de cépages.

     Les Abruzzes, qui sont constituées de deux tiers de montagnes et d'un tiers de collines, peut se vanter de disposer de conditions naturelles pour les vignobles extrêmement favorables. Les vignerons favorisent essentiellement le Montepulciano et le Trebbiano, ainsi que des cépages très productifs pour les vins en vrac et de table, et expérimentent par ailleurs des variétés étrangères de manière tout à fait convaincante.

    Dans certaines parties des Abruzzes, notamment dans les coteaux du nord de la province de Teramo (où il peut être appelé Colline Teramane), le Montepulciano devient un rouge d'un caractère irrésistible, plein et même robuste, avec une certaine capacité de vieillissement mais également avec cette indiscutable souplesse qui le rend tout à fait apte à être bu jeune. Dans les terres plus hautes, ou alors issu de vignobles à hauts rendements, les vins tendent à être plus légers.

    LE SUD DE L'ITALIE
    Les Pouilles et la Sicile sont les deux premières régions productrices de vins en volumes.

    LES POUILLES

    Capitale:Bari. Les Pouilles ont accompli une restructuration du vignoble depuis quelques années grâce aux aides européennes. Les primes à l'arrachage et des aides à la restructuration ont permis à cette région d'évoluer vers une production de vins d'un bon rapport qualité-prix.

    Première région productrice, elle représente à elle seule 18% de la production nationale sur un vignoble qui s'étend sur 400 km. Aujourd'hui elle contient 25 DOC. Les DOC représentent 2% de la production d'une région en plein essor, dynamique commercialement et souvent comparée au Languedoc. 

    LA SICILE

    La Sicile, la plus grande île de la Méditerranée, a plus de vignobles que n'importe quelle autre région d'Italie. Cependant, en se concentrant sur la qualité plutôt sur la quantité, la production de vin a récemment diminuée pour être légèrement en deçà de celle de la Vénétie. 

    La Sicile possède également une petite production de vins de qualité avec l'addition récente à la liste des DOC des appellations Contessa Entellina, Eloro, Menfi, Sciacca, Sambuca di Sicilia, Contea di Sclafani et Santa Magherita Belice.

    Pendant longtemps la production de l'île était destinée majoritairement aux insulaires. Il existait peu de viticulteurs spécialisés et la production s'en ressentait.
    Elle compte aujourd'hui une dizaine de DOC et les vins blancs les plus connus et typés proviennent de vignes situées au pied de l'Etna.

    Une grande partie des DOC est représentée par le Marsala, un vin créé il y a deux siècles par les négociants anglais.

    Près de 75% des vins de Sicile sont produits par des coopératives, et un nombre de plus en plus important de domaines privés s'applique à créer des vins de première qualité. Les méthodes d'élevage de la vigne dans les collines ensoleillées et bien tempérées ont été modifiées pour réduire les rendements afin de faire des vins avec un réel caractère et une individualité. Récemment des maisons importantes d'Italie du Nord et du Centre ont investi dans des vignobles sur l'île.

    Les cépages internationaux comme le Chardonnay, Sauvignon Blanc, Cabernet Sauvignon et les Pinots ont montré de vraies promesses. Toutefois certains des meilleurs vins de l'île restent issus des cépages locaux notamment de Nero d'Avola (ou Calabrese), Nerello Mascalese et Perricone (ou Pignatello) pour les rouges. Les producteurs semblent de plus en plus décidés à profiter de l'exceptionnel potentiel qui était déjà admiré il y a des millénaires par les Grecs et les Romains.

     

    Dégustation des vins rouges d’ItalieSéance 1Vins du nord et du centre de l’Italie

    Les vins ont été achetés chez Gianni Sabbatini « Les vins nobles d’Italie » à Quaregnon www.sabbatini.be

    1.      Langhe Rosso 2006 (Piémont)  Langhe DOC - Stroppiana Oreste – Cépage Nebbiolo – 11 €

          Robe sombre; Nez de pruneau avec des séquences empyreumatiques. La bouche est tannique et vive (du type Cahors) mais le fruit est net; plutôt un fruit du type pruneau d'Age. 7.5/10  

    2.      Rosso di Montalcino 2003 DOC (Toscane) – San Lorenzo – Cépage San Giovese – 12€

           Robe sombre; nez de fruits compotés, jus de viande et notes empyreumatiques (cacao, boîte à cigares). La bouche est charpentée, elle a de la mâche mais avec des tanins mûrs et fruités. 8/10 Clin d'oeil

          3.   Lagrein Riserva Taber 2005 - Alto Adige Sud Tirol DOC – Bozen à Bolzano – Cépage Lagrein – 26.4 €

        Nez expressif et racé; cerise,cassis,cacao, pain d'épices et chocolat...une grande variété d'arômes. La bouche est concentrée,élégante,charnue. Les tanins sont enrobés et fruités....Un délice...la classe!!!RigolantRigolant 

    4.      Brunello de Montalcino La Fiorita 2003 - Brunello de Montalcino DOC (Toscane) – La Fiorita – Cépage San Giovese – 32 €

        Le nez est animal et végétal (humus,terreau). La bouche est pointue, astreingente et assez évoluée. 5.5/10 

    5.      Vigna San Giacomo 2003 - Barolo DOCG (Piémont) - La Morra – Cépage Nebbiolo – 25.5 €

        Un nez de pruneau trempé dans l'eau, réglisse , fruit à noyaux et acétone. La bouche se termine rapidement sur une sécheresse un peu acétique. 6/10 

    6.      San Domenico 2002 - Sforzatodi Valtelina DOC (Lombardie ) - Casa Vinicola Triacca – Cépage Nebbiolo – 23 €

          Le nez est alcooleux,végétal (tisane) et rappelle les vins cuits. la bouche est assez acerbe,cuite et très courte. 5/10 

    7.      Volpantena 2005 - Amarone della Valpolicella DOC (Vénétie ) - Corte Figaretto – Cépages Corvina-Rondinella-Oseletta – 28 €

     Le nez est de cerise noire,cacao et moka. La bouche est assez complexe (noisette grillée,cacao,caramel,raisins de corinthe), le tout sur un bel équilibre et une belle fraîcheur....à boire seul en apéritif...il se suffit à lui même. 8/10.Clin d'oeil

     

    Dégustation des vins rouges d’ItalieSéance 2Vins du sud et du centre de l’Italie

    Les vins ont été achetés et conseillés par Gianni Sabbatini « Les vins nobles d’Italie » à Quaregnon www.sabbatini.be

     

    1.      Zaniah 2006  Puglia IGT (Pouilles) Polvanera – Cépage : Primitivo – 9.7 €

     

     

    2.      Ciu Ciu Gottico 2005 Rosso Piceno DOC (Marches) – Ciu Ciu Offida – Cépages San Giovese – Montepulciano 13.3€

     

     

    3.      Ciu Ciu Saggio San Giovese 2004 – Marche IGT (Marches) – Ciu Ciu Offida– Cépage San Giovese – 18 €

     

     

    4.      Baron de Valforte 2005 Colline Terramane - Montepulciano d’Abruzzo DOCG (Abruzzo) – Colla Sale- Cépage Montepulciano – 15.7 €

     

     

    5.      Ciu Ciu oppidium 2002 – Marche IGT (Marches) - La Morra – Cépage Montepulciano – Ciu Ciu Offida – 20.6 €

     

     

    6.      Signoria 2003 - Sicilia IGT (Sicile ) – Barone La Lumia – Cépage Nero d’Avola– 17 €

     

     

    7.      Laurus 2005 - Toscane IGT – La Fiorita – Cépage Merlot – 23 €

     

     

    8.      Quadratura del Cerchio 2006 – Vina de Tavola (Toscane) – Roberto Cipresso – Cépages San Giovese 60% Syrah 40% - 23€